Social media et self-improvement.

"You can't just say it. You have to get the people to say it to each other"

Limiter le temps passé sur Facebook.

with 9 comments

Dans cet article, je vais vous expliquer comment et pourquoi j’ai décidé de limiter le temps que je passe sur Facebook.

Facebook est le réseau social que l’on ne présente plus avec bientôt 600 millions de membres, et ce sont les jeunes de ma génération qui y sont le plus représentés. Je fais un constat simple : Ma génération perd son temps sur Facebook ! (Je vous apprends quelque chose). En effet, il ne m’est pas rare de voir des étudiants en cours tuer le temps en cliquant sans arrêts sur le logo Facebook pour actualiser les dernières “actus” de leurs amis.
Il y a un an, j’étais comme eux, jusqu’à ce que je me rende compte que ce site était la cause principale de ma procrastination et qu’il était temps d’y remédier !

Pour cela, j’ai décidé de limiter la place de Facebook dans ma vie:

  • Je me suis autorisé une heure non reportable de Facebook par jour entre 18h et 19h.
  • Je me suis convaincu que j’y perdais mon temps.
  • J’ai pris conscience que la frustration engrangée par la super vie de mes “amis” m’empêchait de profiter de la mienne.

Cela fait maintenant 6 mois que je m’y tiens, je suis d’autant plus satisfait que je n’y passe rarement plus d’une heure par jour (parfois par semaine !) et que dès que je m’y connecte j’y trouve tout un tas de notifications que je traite en 15 minutes !
Au final, je ne suis plus au courant de la dernière soirée arrosée de mon pote à Singapour et je m’en porte pas plus mal.

Des critiques ? Des explications ? Les commentaires sont ouverts !

Written by Thomas Arbib

mars 21st, 2011 at 6:20

9 Responses to 'Limiter le temps passé sur Facebook.'

Subscribe to comments with RSS or TrackBack to 'Limiter le temps passé sur Facebook.'.

  1. Je valide en tout point.

    J’ai supprimé deux fois mon compte facebook pour les mêmes raisons.

    Si je me suis réinscrit, c’est uniquement parce que c’est le seul réseau social que tout le monde connait et est dessus (pas besoin d’être geek pour y être, à contrario de Twitter par exemple).

    Pour ma part, je ne fais qu’utiliser le Chat via un client tiers Jabber, et pour le reste, HootSuite pour les statuts et gmail pour répondre aux messages privés.

    Aucun info me concernant, uniquement un avatar, et le tout en ultra privé (seuls mes réels amis ont accès à ma page).

    Cela me convient bien comme cela, et j’y passe très peu de temps au final.

    @_kud

    21 mar 11 at 18 h 28 min

  2. I approuve this message !

    Surtout, beaucoup en cours regardent des photos de soirées en boucle qui, d’une soirée à une autre, se ressemble toutes… et peuvent passer un temps fou à cette activité…
    Au lieu d’être connecté sur les journaux d’informations bien plus instructif surtout en pleine période de révolte dans le monde arabe…

    Et oui, parfois c’est triste…

    Olivier

    21 mar 11 at 18 h 31 min

  3. Je te l’accorde Thomas, nous passons très certainement trop de temps sur Facebook. Mais est-ce raisonnable de se frustrer autant en ne s’autorisant qu’une seule petite heure par jour ? Je pense parfois qu’il faut savoir se faire plaisir. Je doute que le temps que tu économises à ne pas passer sur Facebook ne se transfert pas vers d’autres moments tout autant inutiles. Twitter ? FourSquare ? Emissions TV débiles ? Vidéos sur Youtube ?

    Pour ma part, j’utilise Facebook à la fois comme un outil professionnel et personnel. Je reçois des messages de la part de clients. Il convient donc que je réponde au plus vite. Pour suivre l’actualité de mes amis, j’utilise mon smartphone qui me permet d’utiliser le temps que je passais à ne rien faire dans les transports en commun.

    En conclusion, je trouve ta façon de gérer ce réseau social un peu trop extrême… Mais si tu considères qu’elle est bénéfique pour toi, continue !

    Dadou

    21 mar 11 at 20 h 26 min

  4. Si j’en suis arrivé à cet extrême c’est que je viens de l’extrême opposé ! Et certes le temps économisé est parfois mal utilisé mais plus par ce que je considère comme du « vent ». Vu mon ambition de travailler dans le web, notamment dans les réseaux sociaux, et ceci très prochainement je vais adoucir mes règles concernant Facebook mais au moins je me suis prouvé que l’on pouvait s’en passer et ne pas en être « dépendant ».

    Merci pour ton commentaire ! Bonne soirée !

    Thomas Arbib

    21 mar 11 at 20 h 36 min

  5. Ce genre d’article apporte une touche de fraîcheur. Le nombre de mes amis qui sont « Facebook addict » montre vraiment l’importance qu’occupe ce réseau social dans notre vie de tous les jours. Bizarrement, depuis que je suis sur Twitter je me suis totalement désintéressé de Facebook, je partage plus ou moins sans pour autant être véritablement présent sur ce site.
    Concernant le fait que Facebook soit plus ou moins responsable de ta procrastination, je te suis sur ce point de vue. De mon côté, je le vis plus avec Twitter (les infos présentes sur ma TL sont plus intéressantes que les infos publiées par certains de mes amis).

    Ce genre de réseaux sociaux est chronophage à souhait..
    En tout cas, je respecte les règles que tu t’es imposées et ta discipline, ça m’impressionne :)

    Bonne continuation ;)

  6. Merci pour ce commentaire ! Je suis d’accord avec toi que Twitter peut être tout autant chronophage mais au moins c’est de l’information pertinente et en accord avec tes centres d’intérêts !

    Bonne journée !

    Thomas Arbib

    22 mar 11 at 11 h 20 min

  7. Je pense que vous oubliez plusieurs choses.

    La première c’est que facebook est suivi par TOUT le monde et que de ce fait c’est un agenda unique en son genre ou personne ne se perd de vue et où le chat y est constamment rempli (c’est a dire que l’on peut prendre rendez vous avec ses amis pour un verre en moins de temps qu’un coup de téléphone.

    La seconde, c’est que c’est un excellent gestionnaire de medias, photos et videos y seront conservé sans limite de temps ou de place et surtout sur la même plateforme que tout vos contacts.

    La dernière, c’est que facebook est comme toute chose il peut être bien … ou mal utilisé! Tout dépend de votre personnalité. La vie se montre, se commente sur Facebook mais bien entendu en aucun elle ne se vit sur facebook.

    Certaines pages sur Facebook, je pense à HDD notemment (Humour de droite) permettent un réèl échange et sont très suivies avec des exceptions bien sûr. Inversement tout les tweet que je vois ne sont pas extrêmement pertinents et beaucoup parlent de soirées ou de moment de vie futiles..

    C’est bien de ne pas faire « comme tout le monde » mais soyons réalistes, facebook est un outil extraordinaire, qui permet à beaucoup de communiquer avec leurs amis, à d’autre de se faire connaître, à d’autres encore de discuter de sujets précis. Mais evidemment, il y a aussi des choses futiles. 90% de ce qu’on dis dans la réalité est futil, je ne vois pas pourquoi cela changerait sur le net (bien au contraire).

    arthur cattier

    24 mar 11 at 2 h 11 min

  8. Est ce que Olivier (un peu au dessus) ce ne serais pas un rouquin par hasard? ;) j’ai reconnu son antifacebookisme et son franglish aussi =)..

    arthur cattier

    24 mar 11 at 2 h 15 min

  9. […] y a 2 ans, l’été précédant mon arrivée à l’EM Strasbourg, je décidais de limiter (au sens propre) le temps que je passais sur Facebook. Surfant sur mon côté cartésien, […]

Leave a Reply